Sécurité

Vigipirate : les niveaux d’alerte actuels vont être prolongés «pour plusieurs mois»

Ce mercredi matin, des sources gouvernementales annoncent à l’AFP que les niveaux actuels du plan Vigipirate, «alerte attentats» pour l’Ile-de-France et les Alpes‐Maritimes, et «vigilance renforcée» pour le reste de la France sont prolongés pour «plusieurs mois».

Ces niveaux d’alerte ont été relevés après les attentats de janvier. Le niveau «alerte attentat» est activé lorsqu’on craint une menace terroriste imminente. C’est le niveau d’alerte le plus élevé. Depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, 10.500 militaires protègent 830 «sites sensibles» en France dont 310, principalement juifs, en Ile‐de‐France.