Education

Un rapport dénonce un risque de «catéchisme islamique» dans les cours de langues étrangères

Une étude confidentielle, du Haut conseil à l’intégration, appelle à réintégrer l’enseignement des langues étrangères dans le giron de l’école française, selon les informations dévoilées ce dimanche 1er mars, par le JDD.

L’étude pointe les faiblesses du dispositif des enseignements de langue et culture d’origine (Elco), qui concerne 92.500 élèves dont 87.000 dans le primaire, selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale.

Ainsi, selon les rapporteurs, les Elco sont «susceptibles de renforcer les références communautaires», et «peuvent conduire au communautarisme. Certains interlocuteurs craignent que les Elco deviennent des catéchismes islamiques»

Les auteurs font notamment référence au guide de l’enseignant édité par le ministère de l’Éducation turc, utilisé dans le cadre des Elco, et qui insiste sur l’importance de croire en Allah et d’avoir une bonne connaissance de la vie du prophète et des principes de foi.

Confié à des ressortissants étrangers formés par leurs ambassades, ces cours de langue et culture étrangères sont dispensés aux enfants dont l’un des deux parents au moins est né dans le pays d’origine.

Le plus souvent, cet apprentissage s’effectue à l’intérieur de l’enceinte de l’école et sous son contrôle, mais en dehors du temps scolaire.