Religion / Laïcité

Roger Cukierman joue l’apaisement après ses propos controversés

La polémique née des propos de Roger Cukierman a laissé place mardi après‐midi à des paroles «d’apaisement» des présidents du CRIF et du CFCM. C’est finalement sur le perron de l’Elysée, où ils ont été conviés par François Hollande afin de délivrer un «message de rassemblement», que MM. Cukierman et Boubakeur ont enterré la hache de guerre.

«Nous sommes sur le même bateau, nous avons le même combat à mener contre le racisme et l’antisémitisme», a lancé M. Cukierman. «Nous voulons qu’entre la communauté musulmane et la communauté juive on ait une conception commune du vivre‐ensemble».

De son côté, Dalil Boubakeur a indiqué avoir «présenté» au président et à Roger Cukierman » la peine des musulmans de France qui avaient souffert d’un certain nombre de mots dans le passé et prononcés hier (…). Nous avons voulu apporter l’apaisement nécessaire et plus qu’utile, afin que les fidèles de nos deux communautés puissent à nouveau partager le principe de la convivialité, du vivre ensemble, de la confiance réciproque, du respect de chacun», a‐t‐il ajouté.

(Avec AFP)