Monde

4 gendarmes tunisiens tués dans une attaque en zone jihadiste

Quatre gendarmes tunisiens ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi lors d’une attaque armée qualifiée de « terroriste » par le ministère de l’Intérieur. Les gendarmes opéraient près de la frontière algérienne, dans une zone où un groupe jihadiste est actif.

« Tombés en martyrs » selon le ministère, les 4 membres de la Garde nationale tunisienne étaient à Boulabaa, dans la région du Mont Chaambi, un massif montagneux à la frontière avec l’Algérie où est basé le principal maquis jihadiste tunisien.

Ce groupe,nommé la « Phalange Okba Ibn Nafaâ » et lié à Al-Qaïda, est pourchassé depuis décembre 2012 par les forces tunisiennes qui tentent de le neutraliser sans succès malgré plusieurs campagnes de bombardements et des opérations terrestres.

Des dizaines de militaires et policiers ont été tués ou blessés dans des embuscades et dans les explosions de mines disséminées dans la zone de Chaambi (15 soldats tués en juillet dernier) mais aussi plus au nord, le long de la frontière.

(Avec AFP)