Monde

L’Égypte a bombardé des positions du groupe Etat Islamique en Libye

Des avions de combat égyptiens ont bombardé lundi des positions du groupe Etat islamique en Libye, quelques heures après la décapitation de 21 chrétiens égyptiens, a annoncé l’armée au Caire.

Le président Abdel Fattah al-Sissi avait convoqué d’urgence dimanche soir le Conseil national de défense et juré de punir les « assassins » de manière « adéquate ». 

L’Église copte orthodoxe a dit dimanche soir faire confiance aux autorités égyptiennes pour punir les « criminels » responsables et leur infliger un « juste châtiment ».
La mission d’appui des Nations unies (Manul) a évoqué un « crime terroriste » qui « doit être dénoncé par tous les Libyens ». 
Depuis quelques semaines, la Libye est le théâtre d’une série d’attaques revendiquées ou attribuées au groupe Etat Islamique.