Justice

La police ouvre une enquête après un appel au meurtre d’un député pakistanais contre Charlie Hebdo

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur un appel au meurtre lancé par un député pakistanais contre Charlie Hebdo début février. Ce député et ancien ministre des Chemins de Fer, Ghulam Ahmed Bilour, qui n’en était pas à son coup d’essai, avait affirmé au sein même du Parlement le 2 février dernier qu’il offrirait 200.000 dollars de prime à celui qui tuerait le « propriétaire » de Charlie Hebdo, selon un article en anglais du site internet du journal The Express Tribune.

Selon l’article, il promettait aussi 100.000 dollars de compensation pour les familles de Cherif et Saïd Kouachi et d’Amédy Coulibaly, tués par les forces de l’ordre après leurs attaques ayant fait 17 morts à Paris et ses environs du 7 au 9 janvier.

(Avec AFP).