Monde

Vingt combattants du groupe État islamique en Syrie tués en moins de 24 heures par les frappes aériennes

Vingt combattants du groupe extrémiste Etat islamique (EI) ont été tués en moins de 24 heures dans des frappes de la coalition internationale sur une région de l’est de la Syrie, rapporte vendredi une ONG.

Ces jihadistes ont été tués jeudi après-midi lorsque des raids de la coalition dirigée par Washington ont « frappé des positions de l’EI à Chaddadé et ses environs », une ville de la province de Hassaka, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les territoires sous contrôle de l’EI sont régulièrement visés depuis le début des frappes de la coalition en Syrie le 23 septembre.

(AFP)