Religion / Laïcité

Un rassemblement en mémoire d’Ilan Halimi et des victimes de l’Hyper Cacher

Quelques 300 personnes ont défilé à l’appel des principales organisations juives de France en mémoire d’Ilan Halimi, enlevé, torturé et tué il y a neuf ans, parce que juif, par le gang de Youssouf Fofana.

« Le meurtre d’Ilan Halimi est à l’origine de ce qui est arrivé ensuite: Toulouse, Bruxelles, Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher », a estimé Guershon Nduwa, porte-parole de la Fédération des juifs noirs (FJN), l’instigateur depuis neuf ans de ce rassemblement.

Ilan Halimi avait été tué en 2006 après avoir été enlevé et torturé trois semaines durant par le « gang des barbares » dont le chef, Youssouf Fofana, a été condamné depuis à la perpétuité.

Certaines personnes présentes au rassemblement se sont aussi rendu devant l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes où quatre juifs ont été tués le 9 janvier par le jihadiste Amédy Coulibaly au cours d’une prise d’otages.

Le cortège était placé sous haute protection policière.

(Avec AFP)