Justice

Belgique : 12 ans de prison pour le prédicateur du groupuscule jihadiste « Sharia4Belgium »

La justice belge a reconnu comme « groupe terroriste » le réseau jihadiste d’inspiration salafiste « Sharia4Belgium », composé d’une quarantaine de membres, ce mercredi. Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné Fouad Belkacem, perçu comme le leader, à 12 ans de prison. Il est aussi considéré comme le premier pourvoyeur de combattants belges à la Syrie. Jejoen Bontinck, un  jeune converti de 19 ans revenu de Syrie qui a choisi de collaborer avec la justice, a écopé de 40 mois avec sursis. Six autres prévenus présents à l’audience ont été condamnés à des peines allant de trois à cinq ans de prison.

Renverser l’Etat belge

Au total, depuis octobre, 46 personnes étaient jugés pour avoir participé aux activités du groupuscule, notamment dans le recrutement de nouveaux candidats au jihad. Parmi elles, certaines se trouvent en Syrie, d’autres y sont décédés. « L’objectif de Sharia4Belgium est de renverser l’Etat belge et de le remplacer par un Etat islamique, a affirmé la procureure, Ann Fransen, dans son réquisitoire. La participation active à la lutte armée en Syrie constitue un moyen de parvenir à cet objectif. » Pour l’instant aucun projet d’attentat sur le sol belge n’a été attribué au groupe « Sharia4Belgium » mais la procureure estime que la Belgique doit « se protéger ».

Un procès sous haute sécurité

Le procès, qui a lieu un mois après les attentats de Paris et le démantèlement par la Belgique d’une vaste filière jihadiste, était placé sous haute sécurité. Selon le quotidien belge Le Soir, la protection a été renforcée ce mercredi, avec un hélicoptère de police survolant le tribunal et des représentants des forces de l’ordre aux abords.