Monde

Syrie : l’EI se retire partiellement de la région d’Alep

Le groupe État islamique a retiré des combattants et de l’équipement de certains villages au nord-est d’Alep, dans le nord de la Syrie, a‑t-on appris ce lundi, mais il contrôle toujours de vastes zones autour de la ville.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), le groupe État islamique aurait redéployé ses forces plus à l’est, pour affronter les peshmergas kurdes et les groupes rebelles concurrents.

Le chef d’un groupe rival a déclaré que ce n’était pas un « retrait complet » mais des « retraits tactiques ». « Ils sont toujours là mais ils ont retiré leurs combattants étrangers, leur équipement lourd et modifié leurs positions », a‑t-il dit.