Monde

Le Liban aurait déjoué un plan jihadiste de grande ampleur

D’après le quotidien libanais arabophone as‐Safir, les autorités libanaises auraient mis en déroute un vaste plan jihadiste. Les terroristes auraient voulu prendre le contrôle de l’axe Damas — Beyrouth, en passant par la ville frontalière de Wadi Majdel Anjar. D’après le quotidien francophone L’Orient Le Jourc’est grâce à des communications interceptée entre la Syrie et le Liban que cette opération aurait pu être déjouée.

As‐Safir croit savoir que les jihadistes avaient pour ambition de prendre le contrôle d’une partie de la région de la Bekaa et d’y installer un émirat.

Les autorités libanaises ont procédé au démantèlement de camps de réfugiés syriens dans la Bekaa centrale, où des extrémistes auraient été signalés. Des renforts armés ont également été envoyés.