Politique

Une sénatrice écologiste réclame l’instauration des statistiques ethniques

Ester Benbassa, sénatrice Europe Ecologie — Les Verts (Val-de-Marne), crée la sensation à gauche en prenant position pour la reconnaissance des statistiques ethniques. «Je défends l’instauration officielle des statistiques ethniques qui sont aujourd’hui illégales et restent un tabou dans notre République».

Selon l’élue, il s’agirait d’un outil précieux contre l’apartheid « social, territorial et ethnique » dénoncé précédemment par le premier ministre Manuel Valls. Si l’idée d’une introduction des statistiques ethniques semble faire son chemin dans une partie de la classe politique. Elle reste cependant tabou à gauche et, plus largement, problématique devant la conception d’une neutralité républicaine. Pour Esther Benbassa, si les responsables politiques sont si timorés sur cette question c’est : « parce qu’ils savent que, bien mesuré, le phénomène exigerait une réponse rationnelle et assortie d’objectifs chiffrés».