Sécurité

400 à 500 Français liés à Al‐Qaïda (RTL)

Manuel Valls l’avait annoncé lors de la présentation des projets du gouvernement dans la lutte anti‐terrorisme. 3000 personnes sont à surveiller après les attentats de janvier. RTL détaille aujourd’hui les profils de ces individus. Aux cotés des 1300 français partis rejoindre des organisation djihadistes en Syrie ou en Irak, les services de renseignement surveillent 400 à 500 individus liés à Al‐Qaïda. Une surveillance d’autant plis difficile que ces personnes n’ont souvent commis aucune infraction pénale. Leur profil serait proche de celui des frères Kouachi, qui ont attaqué la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier.

De plus, les policiers gardent un œil attentif sur 1000 autres Français, susceptibles de tomber dans le radicalisme, précise RTL. Il s’agirait surtout de petits délinquants qui consultent des sites internet extrémistes ou qui fréquentent des islamistes.