Monde

Le groupe Etat islamique menace à nouveau la vie du pilote jordanien et de l’otage japonais

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le groupe Etat islamiste a publié une nouvelle vidéo alimentant les craintes autour des vies des otages Mia’dh al‐Jasaben, le pilote jordanien, et du japonais Kenji Goto. Le message consiste en une image fixe du journaliste nippon, sur laquelle on l’entend lire la déclaration de ses geôliers islamistes qui réclament son échange contre l’irakienne Sajida al‐Rishawi. Mardi, l’EI avait diffusé une vidéo similaire.

«Si Sajida al‐Rishawi n’est pas prête à être échangée contre ma vie à la frontière turque jeudi 29 janvier d’ici au coucher du soleil, heure de Mossoul, le pilote jordanien Mia’dh al‐Jasaben (Maaz al‐Kassasbeh) sera exécuté immédiatement». Selon le premier ministre japonais Shinzo Abe la vidéo est toujours examinée par les spécialistes mais son authenticité est jugée probable.

Le gouvernement jordanien s’est dit disposé à libérer Sajida al‐Rishawi, détenue depuis 2005 pour son implication dans une vague d’attentats qui ont ensanglanté le pays la même année. A une condition : que le pilote revienne sain et sauf. Mais pour le moment, seul l’échange du prisonnier japonais est évoquée.

En Jordanie, la question est très sensible. Accusés d’avoir relayé mercredi dernier la rumeur selon laquelle le royaume aurait remis la jihadiste irakienne aux mains des hommes du groupe Etat islamique, deux journalistes jordaniens du site Saraya News ont été arrêtés.