Justice

Attentats déjoués en Belgique : un Algérien extradé de Grèce et inculpé à Bruxelles

Le 15 janvier dernier, quelques jours après les attentats à Paris, une grande opération a été menée en Belgique pour démanteler une filière jihadiste. Deux jours après, Omar D. un Algérien de 33 ans, soupçonné d’avoir un lien avec la cellule belge, a été arrêté à Athènes. Ce dernier a été extradé vers Bruxelles, où il a été inculpé et placé en détention, a annoncé ce jeudi 28 janvier le parquet fédéral belge dans un communiqué.

« Il a été inculpé ce matin par le juge d’instruction de participation aux activités d’un groupe terroriste et placé sous mandat d’arrêt », a ajouté le parquet.

Il est soupçonné d’avoir joué les intermédiaires entre le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, « cerveau présumé » de la cellule, qui aurait rejoint la Grèce après avoir combattu en Syrie, et les personnes interpelées qui s’apprêtaient à tuer des policiers en Belgique.