Politique

Baisse des effectifs : les regrets de Xavier Bertrand

Xavier Bertrand a regretté dimanche que les effectifs de police et de gendarmerie aient été abaissés de 9000 personnes pendant le mandat de Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012. « On pensait que l’on pouvait diminuer les effectifs de police, a‐t‐il dit lors du Grand Jury RTL‐LCI‐Le Figaro. Or, tout ce qui touche à la mission essentielle de l’Etat, on n’a abaisse pas. » L’ancien ministre UMP se dit prêt à remettre en cause « l’orthodoxie budgétaire si elle ne permet pas d’assumer les bonnes fonctions de l’Etat. »