Divers, Education, Justice, Politique

Hollande condamne le fichage à Béziers

Le président de la République a dénoncé un acte « contraire à toutes les valeurs de la République ».

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

En visite à Riyad, François Hollande, interrogé sur le fichage effectué par Robert Ménard dans les écoles de Béziers, a dénoncé, mardi 5 mai, un acte « contraire à toutes les valeurs de la République ».

Lire aussi: Les statistiques sur les enfants musulmans de Béziers sont illégales

« Il y a des principes dans la République et quand ils sont gravement atteints, les tribunaux en sont saisis et des sanctions seront prononcées par les juges compétents », a également déclaré le président de la République, lors d’une conférence de presse clôturant sa visite au Qatar et en Arabie Saoudite.

A l’assemblée nationale, le premier ministre Manuel Valls s’en est pris à une « pratique illégale et contraire aux valeurs de la République », y voyant « une honte au mandat confié ». « La réalité de l’extrême droite est là », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a également déclaré vouloir « agir ». Il a demandé à la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem de « saisir le procureur de la République pour mettre un terme immédiat à cette pratique ».

A lire: Fichier des enfants selon la religion à Béziers: ouverture d’une enquête préliminaire

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone