Politique, Sécurité

Le coût des « Opex » françaises a doublé en 2015

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Le coût des opérations extérieures françaises (Opex), notamment au Sahel et dans le Golfe, devrait doubler en 2015 pour s’établir à près de 1 milliard d’euros, a déclaré lundi 4 mai, Christian Eckert.

Invité au micro de BFM Business, le secrétaire d’Etat au Budget a expliqué que les crédits de 450 millions d’euros prévus par la loi de finances pour les « Opex » de 2015 ne seraient pas suffisants. En cause, les interventions pour la pacification et la lutte contre les groupes jihadistes coûtant plus cher que prévu dans le budget de la Défense (31,4 milliards d’euros).

« Nous serons probablement autour d’un milliard de dépenses sur les opérations extérieures » en 2015, a-t-il expliqué, précisant que la Défense pourrait ne pas être le seul ministère à prendre en charge une partie des nouvelles dépenses.

La semaine dernière, le président François Hollande a annoncé, lors d’un Conseil de Défense, une rallonge du budget de l’armée jusqu’en 2019, avec 3,8 milliards d’euros de crédits supplémentaires.

L’explosion des budgets annuels des « Opex » est récurrent depuis 2000. Le phénomène s’est accéléré depuis 2011 avec la multiplication des interventions, notamment en Libye, en Centrafrique et au Mali.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone