Divers

Une brasserie chic en pleine « no go zone » de Barbès

Une brasserie branchée ouvrira ses portes jeudi 30 avril dans un quartier que la chaîne américaine Fox news avait qualifié de « no go zone ».

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Quatre niveaux, une superficie de 750 m², un bar à cocktail et une terrasse avec vue sur Montmartre… La brasserie Barbès, qui doit ouvrir ses portes jeudi 30 avril, ne passe pas inaperçue en plein coeur du quartier du même nom.

Mieux, ce nouvel endroit s’annonce déjà comme la nouvelle adresse branchée d’un quartier qualifié de « zone de non droit interdites aux non-musulmans » par la chaîne américaine Fox news, quelques temps après les attentats de Charlie Hebdo.

Changer l’image de Barbès

Implanté au carrefour des boulevards Barbès et de La Chapelle, l’établissement fait face au cinéma  le Louxor – inauguré il y a deux ans après des années de déshérence – et aux magasins de vêtements Tati. Devant ses portes, les trafiquants de cigarettes font leurs affaires malgré la pression policière tandis qu’à deux pas, rue Caplat, un « marché aux voleurs » s’improvise quotidiennement.

Mais les heureux patrons de la brasserie Barbès sont persuadés que le pari mérite d’être tenté. Pour eux, c’est plutôt la faible activité nocturne qui pose problème: « Si les gens ont une très mauvaise image du quartier, décrit Pierre Moussié, l’un des associés, c’est dû au fait qu’il ne se passe pas grand-chose dans les rez-de-chaussée. L’extinction des feux à 19 heures, c’est ça qui rend ce quartier triste! ».

« Historiquement, c’était un quartier de fête »

Les gérants espèrent donc insuffler un peu plus de vie à ce quartier qui s’éteint avec la nuit. Barbès a déjà entamé sa mue et son embourgeoisement depuis quelques années, mais les commerces de proximité et les lieux de sorties n’ont pas encore suivi le mouvement. Pourtant, selon les gérants, Pierre Moussié et Jean Vedreine, le quartier a un vrai potentiel: « Historiquement, c’était un quartier de fête. On est à deux pas de la gare du Nord, dans le centre de Paris « ! Mais le pari, pour ces deux jeunes entrepreneurs, « est moins le quartier que la taille de l’affaire ». Avec 750 m², il faudra en effet du monde pour remplir les lieux. Et faire mentir Fox news qui, face à la critique, avait toutefois fait marche arrière et présenté ses excuses aux Français.

VIDEO. Quand Fox news qualifiait plusieurs quartiers parisiens de « no go zones ».

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone