Justice, Terrorisme

Attentats déjoués : Sid Ahmed Ghlam va être mis en examen

Une information judiciaire a été ouverte vendredi 24 avril par le parquet de Paris à l’encontre du terroriste présumé. Le parquet a requis son placement en détention provisoire.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d’avoir voulu attaquer au moins une église du Val-de-Marne, va être présenté vendredi 24 avril à des juges d’instruction en vue d’une mise en examen, notamment pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, a annoncé le procureur de la République de Paris.

Ghlam, un Algérien de 24 ans, est soupçonné par les enquêteurs d’avoir tué une jeune femme de 32 ans, Aurélie Châtelain, dont le corps a été retrouvé le 19 avril dans sa voiture à Villejuif (Val-de-Marne), où il aurait envisagé d’attaquer une ou deux églises catholiques.

Il est également visé des chefs, eux aussi à caractère terroriste, de port et transport d’armes, de vol et recel de vol en bande organisée, de recel de vol par effraction et d’usage de fausses plaques d’immatriculation.

Sa compagne laissée libre

Son amie Emilie L.,  âgée de 25 ans, qui avait été interpellée mercredi à Saint-Dizier (Haute-Marne), « a été laissée libre à l’issue de sa garde à vue », ajoute le procureur François Molins dans un communiqué.

(avec AFP)

CC BY Wikimedia Commons

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone