Justice

La (sur)population carcérale au 1er avril en 3 chiffres

L’administration pénitentiaire dévoile tous les mois ses chiffres-clés : condamnation, population carcérale. De cet exercice routinier, il est cependant possible de tirer les tendances de l’univers carcéral. Retour sur trois chiffres-clés.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Le ministère de la Justice a dévoilé mercredi 22 avril l’état de la population dans les prisons françaises au 1er avril. Ils confirment une surpopulation carcérale, malgré les nombreux aménagements de peine, ainsi que la faible proportion de femmes.

  • 66 761

C’est le nombre de personnes détenues au 1er avril 2015. C’est toujours beaucoup plus que les 57 920 places que l’ensemble des prisons françaises est, à la même date, en capacité de fournir. Le nombre total de détenus est toutefois en baisse de 3% depuis le 1er avril 2014. Depuis le début de l’année cependant, les chiffres ont enregistré une légère hausse : + 0,1% entre janvier et février, + 0,5% entre mars et avril.

  • 2 158

Si elles constituent 51% de la population française, les femmes ne composent que 3% de la population carcérale et seulement 9% des femmes condamnées en 2013. Selon un rapport du Sénat sur les femmes dans les lieux de privation de liberté, 147 167 femmes ont été mises en cause dans des procès en 2009, pour 2 135 incarcérées. Ce qui n’empêche pas certains quartiers de femmes d’être touchés par le problème de la surpopulation. Le rapport du Sénat  constate les exemples des quartiers de femmes de la maison d’arrêt de Marseille, qui comporte 190 détenues pour 122 places : ou encore celle de Saint-Etienne avec 32 détenues pour 17 places.

  • 13 562

Les 66 761 personnes incarcérées ne sont pas les seules à être suivies par l’administration judiciaire et pénitentiaire. 13 562 personnes sont sous écrou, mais bénéficient d’aménagement de peine, ce qui correspond à 22% des personnes condamnées écrouées. La quasi-totalité d’entre elles étaient placées sous bracelet électronique et presque 2 000 en semi-liberté.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone