Politique, Terrorisme

5 attentats déjoués en France depuis août 2013, et non depuis janvier

Interrogé sur le nombre d’attentats évités par la France depuis janvier, Manuel Valls a en réalité donné une information datant de décembre 2014.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Interrogé jeudi sur France Inter, Manuel Valls a déclaré que « cinq attentats » avaient été déjoués depuis janvier 2015. Son entourage a tenu à rectifier en fin de matinée. Cinq attentats ont en réalité été évités depuis août 2013. Une information qu’avait déjà délivrée le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, en décembre dernier.

Un chiffre choc et une manière pour le Premier ministre d’insister sur le danger auquel est confronté le pays. « La menace n’a jamais été aussi importante, nous n’avons jamais eu à faire face à ce type de terrorisme dans notre histoire », a-t-il signalé, avant de confirmer la piste menant à la Syrie, dans le cadre du projet d’attentat déjoué à Villejuif

Le chef du gouvernement a profité de cet entretien pour annoncer que 178 lieux de culte catholiques bénéficient aujourd’hui en France d’une protection spécifique. Mais aussi qu’un « projet d’attentat à Barcelone (avait été) démantelé récemment ».

Réécoutez l’interview de Manuel Valls sur France Inter.

Contacté par 3millions7le ministère de l’Intérieur n’a pas souhaité communiquer plus d’informations sur ces 178 lieux de culte catholiques.

« 422 Français en Syrie »

Par ailleurs, quelques chiffres ont été annoncés quant à l’implication française dans des filières terroristes : il recense 1 573 Français ou résidents, et dévoile que 630 cas de radicalisation « jugés sérieux » sont sous la surveillance de « services spécialisés ».

Selon le député Jean-Jacques Urvoas, rapporteur de la loi sur le renseignement, 150 islamistes radicaux incarcérés, font l’objet d’une surveillance. Sur les 103 enquêtes judiciaires ouvertes à la mi-décembre, 36 ont débouché sur un contrôle judiciaire. Chaque semaine en moyenne, deux nouvelles enquêtes seraient ouvertes.

De plus, 3 000 à 5 000 Européens sont actuellement en Syrie ou en Irak, selon lui, dont 422 Français en Syrie. « Ce chiffre pourrait atteindre 10 000, cela veut dire que pas seulement la France est directement menacée, d’autres pays le sont », a alerté Manuel Valls. 

Crédit photo : CC-BY-SA _ Michel Briand

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone