Intégration, Monde

Migrants « cafards » : forte mobilisation contre Katie Hopkins

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Après sa chronique publiée vendredi dernier dans The Sun, où elle comparait les migrants à des « cafards », la chroniqueuse Katie Hopkins a fait l’objet de vives critiques. Une pétition a même été lancée sur la plateforme Change.org, afin de demander au tabloïd de licencier la polémiste britannique. Une opération réussie, avec près de 250 000 signataires.

Dans le quotidien The Independent, le chroniqueur Simon Usborne condamnait le texte de Katie Hopkins, « tellement haineux qu’il aurait fait pâlir Hitler ». Sur Twitter, les réactions de dégoût étaient nombreuses :

« Pour écrire sur les migrants avec tant de haine, tu ne dois même pas t'aimer toi-même. Reviens à l'humanité, tu dois être épuisée »

« Révolté que Katie Hopkins puisse trouver une tribune pour autant de haine ? Voici une pétition pour que le Sun la renvoie »

Au lendemain du naufrage d’une embarcation au sud de l’Italie, qui avait fait 400 morts, Katie Hopkins avait publié une tribune, dont le titre donnait le ton : « Des bateaux de secours ? Pour stopper les migrants illégaux, j’utiliserais plutôt des navires de combat »Tout au long de sa chronique, la polémiste compare les migrants à des « cafards », à un « fléau d’humains sauvages », qui prolifèrent « comme la gastro sur un paquebot » et « dépensent les allocations comme des billets de Monopoly ».

Crédit photo : Amira A, ©Flickr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone