Culture

Ces musulmanes devenues « stars » de la toile malgré elles

Chaque jour, sur les réseaux préférés de la communauté musulmane, des inconnues sont projetées sur le devant de la scène. Un moyen pour les internautes qui les partagent de se réapproprier l’espace médiatique – largement occupé par les attentats extrémistes ces dernières semaines.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Il y a quelques jours, la journaliste libanaise Rima Karaki, répondait avec fermeté au manque de respect d’un cheikh islamiste, jusqu’à couper cours à l’interview en direct. Deux semaines plus tard, la vidéo originale (en anglais), avait été visionnée près de 8,5 millions de fois sur Youtube.

Photos, vidéos, textes, pétitions, tous les moyens sont bons pour mettre en avant des qualités telles que le courage, charisme, engagement militant, foi…) incarnées par ces femmes. Ces contenus se partagent à vitesse grand V sur Facebook et Twitter et sont commentés de toutes parts.

Certains médias « communautaires » comme Oumma.com, Ajib.fr, Al-Kanz.org, SaphirnewsKatibîn (portails d’informations à destination des musulmans et conçus par eux) les relayent et d’autres se partagent « de la main à la main » sur les pages Facebook et comptes Twitter personnels.

Un moyen de réinvestir la toile et de véhiculer des images positives de l’islam, à l’heure où l’espace médiatique qui lui est consacré – aux lendemains des attentats de janvier – est largement occupé par des extrémistes qui, « instrumentalisent » et « salissent » la religion – d’après des termes régulièrement brandis sur la toile par la communauté musulmane elle-même.

Ce zapping a été réalisé mercredi 18 mars 2015.

(Photo de couverture : Capture d’écran de l’émission animée par Rima Karaki)

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone