Religion / Laïcité

RSF lance la proclamation pour la liberté d’expression

Reporters sans frontières (RSF) a annoncé mardi 3 février, lors d’une conférence de presse, tenue au Palais Brongniart, le lancement d’une charte sur la liberté d’expression. L’association a invité tous les responsables des cultes religieux à la signer.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Dans le cadre de sa campagne « La liberté d’expression n’a pas de religion », Reporters sans frontières (RSF) a annoncé ce mardi 3 février, le lancement d’une initiative nationale consistant à demander aux responsables des lieux de culte de toutes les religions de signer la proclamation sur la liberté d’expression.

Cette charte précise que « nul ne peut imposer son sacré à autrui » et que « chacun est libre d’exprimer des critiques, même irrévérencieuses, envers tout système de pensée politique, philosophique ou religieux ».

Cette proclamation a déjà été signée par trois des six instances religieuses : le recteur de la Grande Mosquée de Paris, le président de la Fédération protestante et la présidente de l’Union bouddhiste de France.
Le grand rabbin soutient par le principe cette déclaration mais attend une réponse collective de la Conférence des responsables de culte en France. L’Église catholique n’a pas encore signé cette proclamation. Dans un but d’élargir au maximum les signataires, RSF permet à tous les responsables des lieux de culte de signer cette proclamation par voie postale ou électronique.

Réaffirmer la loi 1905 sur la laïcité

Présent aussi lors de cette conférence de presse, le président de l’Observatoire de la laïcité, Jean Louis Bianco, a pris la parole : « Il n’existe pas de délit de blasphème en France. Aucune instance n’était au dessus des lois démocratiques. »

« Les diverses réactions qui ont eu lieu en France et à l’étranger, suite à la publication du dernier numéro de Charlie Hebdo, ont montré qu’il était crucial de résister aux attaques faites à la liberté d’expression », a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

« Ce serait gravissime que les religions traditionnelles soient intouchables, a-t-il rajouté. La loi 1905 sur la laïcité est très claire, et cette proclamation réaffirme le droit à la liberté d’expression. »

Photo d’en-tête : Reporters sans frontières a lancé la proclamation pour la liberté de la presse ce mardi. Crédit : Dvelec/Flick’r/cc

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone